Home Conjoncture SS2I Adieux aux SSII…Lettre au Syntec Numérique
formats

Adieux aux SSII…Lettre au Syntec Numérique

esn

C’est avec un bonheur non dissimulé que j’ai le plaisir de vous annoncer que : « Vous ne travaillez plus dans une SSII ». Malheureusement, vous avez aujourd’hui le privilège de vous faire exploiter par une ESN : Entreprise de Services du Numérique !

C’est le Syntec Numérique (le syndicat qui régit les SSII) qui a annoncé cette nouvelle et pris cette magnifique décision qui va certainement révolutionner le monde des services informatiques. Effectivement, les SSII ayant une image tellement ignoble auprès des gens qui les ont côtoyé, les décideurs du secteur ont sûrement voulu redorer leurs blasons par cette pirouette pitoyable. Cela a au moins le mérite de confirmer ce que je pense : « ils nous prennent vraiment pour des demeurés ! ». Croient-ils vraiment que nous allons marcher dans leur combine et nous réjouir de cette nouvelle dénomination ?

 

Les SSII deviennent les ESN

En tant qu’éternel optimiste, je suis tout de même prêt à leur laisser une chance de se rattraper. Pour cela, il faudrait que ce changement terminologique ait des effets concrets dans notre quotidien de prestataires de services…Aussi, je me propose de leur adresser une lettre ouverte puisqu’ils doivent me lire :

 

Lettre aux dirigeants du Syntec Numérique :

« Mesdames et Messieurs les dirigeants du Syntec Numérique,

Mes lecteurs et moi avons bien pris note de votre décision déterminante pour l’avenir des entreprises de services informatiques, à savoir : leur changement de nom de SSII en ESN. Cependant, nous sommes très surpris par le fait que vous travailliez sur ce genre de choses alors que tant de lacunes flagrantes restent suspendues à vos gestes. Des dizaines de milliers d’employés de SSII subissent quotidiennement les affres des entreprises régies par votre syndicat. Aussi, puisque vous n’avez pas l’air de comprendre quels sont les points primordiaux, je me propose de vous aider à les trouver.

Parmi les idées sur lesquelles je vous invite à plancher, mesdames et messieurs les membres du Syntec Numérique, voici les principales :

Obliger les SSII à publier chaque année des grilles de salaires pour tous les postes et pour tous les niveaux d’expérience.

– Clarifier au plus vite les problématiques de « Délit de Marchandage » en mettant noir sur blanc ce qui est autorisé et ce qui ne l’est pas ! (plutôt que de laisser le bénéfice du doute dans la majorité des cas actuellement)

– Vous intéresser de plus près au harcèlement moral qui est pratiqué sur les salariés dont les SSII souhaitent se débarrasser…

Interdire aux SSII de forcer les consultants à intervenir sur des missions à plus de 1h30 de chez eux ! Ou au moins, faire en sorte que si le consultant refuse une mission à l’autre bout de la France, cela ne puisse pas constituer un motif de licenciement comme c’est le cas actuellement…En d’autres termes, interdire aux SSII d’insérer dans les contrats de travail des clauses de type : « Clause de mobilité Nationale ou Internationale ».

– Envoyer des émissaires en « candidats mystères » pour vérifier que les SSII ne proposent pas des salaires en incluant des frais comme du salaire brut (le fameux calcul dans lequel les frais sont transformés en un « équivalant de salaire brut »)

– Faire des contrôles pour déterminer le pourcentage de consultants qui interviennent sans ordre de mission et qui ne sont donc absolument pas couverts en cas d’accident du travail.

– Obliger les SSII à publier leurs taux de « TurnOver » pour les consultants et les managers.

– Vérifier que chaque consultant a bien un entretien annuel tous les ans.

 

Voilà quelques idées qui vous ont semblé moins importantes ou moins urgentes à traiter que le changement de nom en ESN. Alors je vous propose un « deal » qui me paraît équitable : les points que j’ai évoqué ci-dessus nous semblant, à mes lecteurs et à moi, bien plus déterminants que celui que vous avez décidé de traiter en premier (le changement de nom), mes lecteurs et moi n’emploierons le terme ESN que lorsque l’ensemble des fameux points sus-mentionnés auront trouvé une place suffisamment importante pour que vous vous en préoccupiez et une réponse suffisamment cohérente pour que nous n’en souffrions plus.

 

Recevez, mesdames et messieurs du Syntec, mes plus sincères salutations…

 

Jean JUNGES

 

SS2IDeal »

 

 
—————————————————————————————————————————————————————————-

SS2IDeal est une communauté visant à défendre les intérêts des consultants,

Pour soutenir notre démarche et faire grossir notre communauté,

Likez la page SS2IDeal

 





 
—————————————————————————————————————————————————————————-
 

 
Tags: , ,
 Share on Facebook Share on Twitter Share on Reddit Share on LinkedIn
2 Comments  comments 

2 réponses

  1. […] semaine passée, j’ai mis en ligne une lettre ouverte aux membres du Syntec Numérique. Vous avez été nombreux à apprécier cette […]

  2. […] avez pu lire dans mes articles précédents (Adieux aux SSII…Lettre au Syntec Numérique, Syntec : juge et partie) combien le syndicat qui est sensé défendre les droits des consultants […]

Répondre à Syntec : Juge et Partie | Annuler la réponse.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *