Home Conjoncture SS2I Conjoncture SSII 2013 : les consultants au pouvoir…
formats

Conjoncture SSII 2013 : les consultants au pouvoir…

economie-croissance

Comme vous l’avez remarqué, l’été semble déserter Paris ! Les rues relativement vides font à nouveau place aux embouteillages et les nombreux vacanciers au teint encore halé ont repris leurs activités à but lucratif dans leurs bureaux.

Mais quelles sont les nouvelles du front ? Faisons un petit tour d’horizon de ce qui vous attend pour cette rentrée et les années à venir…

 

Conjoncture favorable

Cela faisait longtemps que nous n’avions pas entendu de nouvelles encourageantes en termes de conjoncture économique en zone euros ! Et bien voilà, je vous l’avais « prédit » dans mes derniers articles, et le résultat est là : la tendance économique générale est meilleure que prévue ! Loin de moi l’idée de m’attribuer ce sursaut d’activité comme vont certainement le faire un grand nombre des politiciens qui sont aux manettes de notre pays et qui ne sont pas plus responsables de ces bonnes nouvelles que moi, mais il faut se rendre à l’évidence : nous vivons un léger mieux économique !

J’espère bien évidemment que nous avons dépassé le « creux de la vague » pour aller dans les quelques années à venir vers un environnement économique de plus en plus porteur. Les plus jeunes d’entre vous (ceux sortis de l’école après 2007) n’ont connu que le contexte de crise, mais faites moi confiance, vous allez enfin pouvoir découvrir le plaisir d’évoluer sereinement dans votre entreprise !

 

Que se passe-t-il en période de fort développement économique ?

Même si notre secteur d’activités reste un secteur porteur en temps de crise, il y avait encore (au premier trimestre 2013), environ 22000 consultants en informatique en recherche d’emploi en région parisienne. Ceci paraît gigantesque lorsque l’on a vécu la période 2003-2007 en SSII puisqu’à cette époque, il y avait une telle pénurie d’ingénieurs en informatique que les sociétés se tiraient la bourre pour recruter n’importe qui dans n’importe quelles conditions !

Je m’explique, entre 2003 et 2007,

– Les clients grands comptes ont vécu un développement économique fort puisqu’ils sortaient de la « crise de la bulle internet »

– Les clients avaient donc des budgets colossaux et lançaient de nouveaux projets informatiques dans tous les sens !

– Les SSII ont vu leur taux d’intercontrats baisser drastiquement

– Jusqu’au moment où elles ne pouvaient plus staffer les projets par manque de personnel disponible !

– Les SSII se lancèrent alors dans une « course au recrutement », inventant n’importe quelles stratégies pour trouver des candidats à l’embauche…

– Les consultants étaient alors « courtisés » au maximum pour qu’ils acceptent de signer. Ils pouvaient aisément négocier leurs salaires, leurs conditions de travail, leurs fonctions etc

 

Vous aurez bientôt le pouvoir sur les SSII !!!

Je ne dis pas que 2014 ressemblera à cette période, mais vous devez être conscients que ce contexte va revenir très prochainement.

SS2IDéal se voulant le fer de lance de la condition générale des consultants, je ne peux que vous encourager à profiter de cette future période pour remettre à niveau tout ce que vous aurez cédé au cours de la période de crise que nous venons de traverser. Aussi, je vous donnerai régulièrement des conseils pour que vous puissiez rééquilibrer tout cela !

N’oubliez pas que les SSII n’hésitent pas en période de crise à réajuster leurs effectifs, à vous proposer des salaires indécents et des conditions de travail inacceptables ! Alors préparez-vous dès aujourd’hui à leur rendre la pareille !

A votre carrière

 

 
Tags: ,
 Share on Facebook Share on Twitter Share on Reddit Share on LinkedIn
3 Comments  comments 

3 réponses

  1. rousseau

    j’attends ça avec impatience ! Vu que je commence seulement

    • Jean JUNGES

      Ça arrive Yoann, je comprends que les plus jeunes d’entre vous trouvent cela utopique, mais je vous assure que c’est une réalité !!!!

  2. Merci pour les infos, elles me seront très utiles

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *