Home Votre contrat et vous Régie / Forfait : Tous les détails !
formats

Régie / Forfait : Tous les détails !

Consultant 5

 

A force de côtoyer des consultants, je me rends compte que le sujet de la régie et du forfait reste toujours un peu floue. Même les consultants expérimentés ne semblent pas toujours à l’aise vis-à-vis de ces notions. Aussi, je me suis décidé à rédiger un article pour mettre un terme à ces interrogations qui n’ont que trop duré…
 
 
 
 
 

Régie (ou Assistance Technique) :

C’est le cas le plus classique dans les sociétés de service. Les ssii de taille moyenne ou de petite taille travaillent en général à 99% dans ce mode.

On parle de projet en régie lorsqu’un consultant est dépêché par une société de service au sein des équipes d’un client. La facturation du consultant est alors déterminée par un tarif journalier (TJM). On peut par exemple avoir un client qui doit faire face à un pic d’activité pendant une certaine période. Le client gère par exemple une équipe de 10 DBA et sait que son équipe va avoir du mal à tenir la charge dans les temps à venir. La ssii va alors lui proposer un 11e DBA qui va intégrer physiquement son équipe dans les locaux du client. Le consultant sera donc (idéalement) traité comme un salarié du client et rendra des comptes au quotidien à un chef de projet salarié du client. Attention, ceci est ce qui se passe dans la réalité, mais dans le contrat, le consultant doit absolument rendre des comptes à un supérieur hiérarchique au sein de sa ssii et pas à un salarié du client, sinon, on tombe dans le délit de marchandage.
 
 
 

Forfait :

C’est le cas le plus délicat. En général, seules les ssii de grande taille fonctionnent dans ce mode !

On parle de projet au forfait, en opposition à un projet en régie, lorsqu’une ssii prend en charge tout ou partie de l’activité d’un client. La facturation se fait alors sur un ensemble de « livrables » (résultat de l’activité de la ssii) et non plus au temps passé ni au nombre de consultants. Pour reprendre l’exemple de notre client responsable des DBA, s’il souhaite passer en mode forfait, il va demander à la ssii de prendre en charge directement l’ensemble de son activité d’administration de bases de données. Le contrat signé entre la ssii et le client stipulera alors que la ssii s’engage (quels que soient les moyens mis en oeuvre) à administrer les bases de données du client dans les conditions suivantes : temps de traitement d’incidents de niveau 1 et 2 inférieurs à N heures, mise en oeuvre de nouvelles instances en N jours…etc ! En échange de cette
prestation le client s’engage donc à verser un montant fixe : X euros !

Il peut aussi y avoir des pénalités définies par le contrat dans le cas où les conditions du contrat ne sont pas respectées.

La ssii doit donc nommer un chef de projet salarié de la ssii qui va prendre en charge le projet. Les consultants peuvent évoluer dans les locaux du client, mais le plus souvent, ils interviennent dans les locaux de la ssii à distance.

Ce mode de fonctionnement demande plus de travail de la part de la ssii et est plus risqué car elle s’engage sur des résultats et non sur des moyens. En revanche, si le travail est bien fait, la ssii peut gagner plus d’argent puisque le client n’a pas son mot à dire (en théorie) sur la composition des équipes. La ssii pourra donc mettre des profils plus juniors ou moins en adéquation si le résultat attendu reste au rendez-vous !

Si vous souhaitez réorienter votre carrière vers de nouvelles technologies sur lesquelles vous n’avez pas encore travaillé ou très peu, je vous invite donc à essayer d’intégrer un forfait sur lequel vous pourrez progresser sans que le client ne refuse votre candidature !

Dans d’autres cas, un projet au forfait peut devenir un gouffre financier s’il est mal géré et qu’il prend du retard par exemple…Les pénalités peuvent à ce moment ronger toute la marge commerciale…

Il me reste à vous signaler qu’il existe des modes de fonctionnement « mixtes » comme la régie forfaitisée ou l’assistance technique globalisée. Les différences se situent en général dans le mode de facturation. Ainsi, au lieu de facturer 10 fois une prestation pour 1 consultant, la ssii va facturer 1 fois la prestation de 10 consultants. Il peut s’agir aussi de modes transitoires lorsqu’une régie va devenir un forfait. Mais je vous rassure, ces modes de fonctionnement restent assez rares !

Source : Hitechpros

Source : Hitechpros

J’espère avoir éclairci au maximum votre vision de la régie et du forfait et j’espère qu’à l’avenir, quand je demanderai à des consultants s’ils sont en régie ou sur un forfait, ils sauront me répondre sans sourciller !

A votre réussite

Jean

 
 
—————————————————————————————————————————————————————————-

SS2IDeal est une communauté visant à défendre les intérêts des consultants,

Pour soutenir notre démarche et faire grossir notre communauté,

Likez la page SS2IDeal

 





 
—————————————————————————————————————————————————————————-
 
 

 
Tags: , ,
 Share on Facebook Share on Twitter Share on Reddit Share on LinkedIn
10 Comments  comments 

10 réponses

  1. Ah yes, merci pour cet éclaircissement, c’est vrai que ce n’est pas évident de comprendre cela quand on est tout en bas de l’échelle.

    A+

  2. Gérard

    Merci jean pour cet article, il est trè clair!

  3. Mathieu

    Bonjour,

    L’assistance technique est assez contraignante pour les SSII car on tombe très vite dans le délit de marchandage (bien qu’il soit souvent généralisé). Certaines entreprises se sont fait taper sur les doigts par l’inspection du travail, ainsi il a été mis en place une durée limite de prestation dans certaines régions. Apparement le code du travail ne mentionne aucune durée limite, ils se sont calqués sur les règles de l’intérim. Ainsi suivant les régions, les missions peuvent être limitées à 18 mois voir 3 ans. On assiste à un jeu de chaises musicales car certains postes sont « à demeure » occupés par des prestataires qui tournent tous les 18 Mois. Voir encore mieux, on les sort du client et on les place sur la même mision au forfait, avec internet le consultant peut « presque » arriver à faire le même boulot. Je dis « presque » parce que bien souvent les moyens sont limité, les accès internet pas fiables.
    Ces dernières années j’ai même vu encore mieux : du forfait dans les locaux du client! Souvent le collaborateur va travailler 2 jours dans sa SSII et le reste de la semaine chez le client avec de grosses contraintes logistique. Le classique : le collaborateur n’a pas de badge vu qu’il est externe au forfait, donc tous les jours il doit pointer à l’accueil, demander un badge visiteur et se faire accompagner à son bureau! J’ai moi même été en mission pendant 6 mois, au forfait, à temps plein chez le client. J’en avais discuté avec mon commercial, en gros c’est une histoire de case à cocher sur le contrat…. Il faut savoir qu’actuellement les SSII ont tendance à réduire leur actiité d’assistance technique au profit du forfait car il est plus difficile de prouver le délit de marchandage.

    En revanche vous indiquez qu’au forfait le client n’a pas son mot à dire sur le choix des équipe. En réalité ce n’est pas le cas, j’ai moi même été débouté parce que le client me trouvait trop junior alors que c’était pour du forfait, après les échanges sont peut être informels pour ne pas laisser de traces…

    Je me demande vraiment jusqu’où on va aller….

    Merci pour votre site, il est très intéressant!

  4. William

    Merci pour cet article, mais j’ai toujours une question : Quels sont les avantages/inconvénients pour le consultant, en particulier, un jeune diplômé ingénieur en informatique qui débute aura-t-il plutôt intérêt à accepter une embauche pour une première mission sur un projet en régie ou au forfait, et pourquoi ?

    • Jean JUNGES

      Bonjour William,

      Très bonne question ! Le principal avantage de la régie, à mon sens est d’être directement intégré au sein des équipes d’un client. On apprend donc le métier « comme si l’on était embauché chez ce client »…Cela peut permettre à un jeune diplômé de découvrir le fonctionnement d’une entreprise dans son ensemble.
      En contrepartie, il est probable que les tâches qui vous seront attribuées seront plus précises et moins variées que sur un projet au forfait !
      En revanche, sur un projet au forfait, il est peut être plus confortable pour un jeune diplômé d’apprendre à son rythme ou pour un expérimenté de se familiariser avec de nouvelles technologies puisque vous n’aurez pas immédiatement le client final qui « scrute » ce que vous faites au quotidien et qui vous met la pression en vous comparant à vos collègues plus expérimentés.
      Aussi, j’aurais tendance à dire que les projets en régie sont plus appropriés aux consultants déjà « à l’aise » sur une technologie et qui souhaitent progresser, alors que les projets au forfait sont plus confortables de manière globale pour les consultants qui ont la volonté d’apprendre des choses nouvelles sur lesquelles ils ne sont pas déjà rodés.

      Ceci est évidement mon point de vue, mais je tiens à préciser que cela dépend grandement des personnes qui vous entourent. Vous pourrez trouver des projets en régie sur lesquels ont vous laissera le temps d’apprendre, ainsi que des projets au forfait sur lesquels on vous mettra la pression. Il n’y a pas de règle absolue.

      Enfin, ne stressez pas si vous êtes jeune diplômé et que l’on vous propose des projets en régie puisque la grande majorité des nouveaux arrivants commence par de la régie !

  5. TOUAMI

    Bonjour,

    Quelle est le pourcentage de la marge à dégager sur les projets en forfait? Saviez-vous où je pourrais trouver des informations détaillées là-dessus?

    Merci

    KT

    • SSII ESN

      Bonjour K,

      Le pourcentage de marge à dégager sur un projet au forfait dépend de beaucoup de paramètres.

      Il n’y a pas de règle absolue, mais ce qui est sûr, c’est que sur un forfait, on rogne un peu sur la marge afin de pouvoir obtenir plus de volume d’affaires (plus de consultants, donc moins de marge).

      Es-tu indépendant ? Ou es-tu commercial de SSII ?

  6. Pour finir l’assistance technique forfaitisee ou regie forfaitisee. Tous les inconvenients de la regie et du forfait rassembles en un seul. Comme sur un forfait vous etes tenu par les delais, comme sur une regie vous etes chez le client, comme sur un forfait vous etes tributaires de l’implication du client, comme sur une regie, votre principal contributeur est aussi votre « superieur ». A ce demander l’interet d’une telle formule ? Posez la question a votre manager et vous verrez, cela ira mieux demain.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *